A l’occasion d’une formation donnée en juin 2018 à Aix-en-Provence, nous avons rencontré Dinah Rodrigues, créatrice de la Hormone Yoga Therapy, méthode d’activation hormonale enseignée dans le monde entier.

Formazione HYT - Dinah Rodrigues e Carla NataloniDinah Rodrigues Brésilienne, formée initialement aux sciences humaines, Dinah rencontre le Hatha Yoga il y a une quarantaine d’années (elle en a actuellement 91) et mettra presque 20 ans à parfaire la Hormone Yoga Therapy. Sa méthode est désormais enseignée dans un grand nombre de pays, et Dinah continue de former personnellement les enseignants de yoga en Europe.


– Esprit Yoga: En quoi consiste la Hormone Yoge Therapy, ou HYT ?
Dinah Rodrigues: L’HYT est une pratique que j’ai conçue il y a une trentaine d’années afin de rétablir et maintenir l’équi-libre hormonal de la femme. Puis, les maris sont venus me voir en se plaignant qu’ils n’arrivaient plus à suivre leurs épouses (rires). J’ai alors étudié une pratique spécifique pour rétablir l’équilibre hormonal masculin. Par la suite, je me suis aussi consacrée à l’élaboration d’une pratique spécifique pour les personnes souffrant de diabète.

– Esprit Yoga: Comment se déroule une séance d’HYT ?
Dinah Rodrigues: L’HYT diffère du Hatha Yoga, qui a pour objectif de gar-der le corps en bonne santé et prévenir les maladies. L’HYT a des effets thérapeutiques spécifiques, notamment sur le diabète et sur un taux d’hormones faible. C’est une tech-nique holistique de rajeunissement qui réactive la produc-tion hormonale. La séquence d’HYT commence par une phase d’échauffement avec 7 exercices associés à la respiration, sui-vie par une pratique spécifique de réactivation hormonale, composée d’autres asanas associés à du pranayama, essentiel-lement bastrika mais dans certains cas également ujjayi, mula bandha et kumbaka (rétention du souffle).

– Esprit Yoga: À qui s’adresse l’HYT ?
Dinah Rodrigues: L’HYT est utile à toutes les femmes, au moment de la ménopause, à l’adolescence si elles sont sujettes aux troubles hormonaux, comme le syndrome prémenstruel, les coliques menstruelles, le syndrome des ovaires poly-kystiques ou de saignements excessifs. Elle est d’une grande efficacité pour les femmes souffrant d’infertilité liée à un dérèglement hor-monal. Il n’y a pas de limite d’âge pour la pratique de l’HYT, ni de barrière physique. Il est même possible d’adapter cette pratique aux personnes en fauteuil roulant, tout en obtenant les mêmes bienfaits.

– Esprit Yoga: L’HYT concerne aussi les hommes ?
Dinah Rodrigues:
Oui, l’HYT convient également aux hommes. En situa-tion d’équilibre, la testostérone produite génère des signes de virilité sur le corps et ce bon niveau d’hormones se maintient jusqu’à l’âge de 50 ans. Ensuite, la charge hormonale com-mence à diminuer très lentement et, jusqu’à 60 ans, les symp-tômes dus à un taux de testostérone faible n’apparaissent pas. Toutefois, chez les hommes qui ont un mode de vie stressant, les hormones peuvent décroître drastiquement à tout âge. C’est pourquoi une séquence antistress spécifique est prévue dans la pratique de l’HYT.

– Esprit Yoga: Comment les personnes souffrant de diabète peuvent-elles pratiquer l’HYT ?
Dinah Rodrigues: L’HYT pour le diabète (à pratiquer après contrôle mé-dical) aide à activer le système endocrinien et à réactiver le pancréas, les glandes surrénales, la thyroïde et les reins. Cette pratique est efficace pour les deux types de diabète. Si l’on pratique régulièrement et longtemps, il est possible de dimi-nuer les doses d’insuline à administrer. L’HYT est également conseillée pour prévenir le diabète en cas de terrain favorable.

– Esprit Yoga: Y a-t-il des contre-indications à la pratique de l’HYT ?
Dinah Rodrigues: Il faut éviter la pratique du yoga des hormones en cas de douleurs abdominales dont on ne connaît pas l’origine, d’intervention récente à l’abdomen, de grossesse, de cancer du sein (dans ce dernier cas, il est possible de pratiquer lorsqu’on est en phase de guérison et que l’on a terminé le traitement pharmacologique) et d’endométriose avancée.

– Esprit Yoga: Avez-vous des suggestions pour améliorer ou faciliter la pratique chez soi ?
Dinah Rodrigues: S’il n’y a pas de contre-indications, on peut commen-cer en lisant mon livre. J’ai également produit un DVD avec les séquences entières. Mais je recommande tout de même de contacter une enseignante formée et certifiée par moi.

– Esprit Yoga: Faut-il respecter des consignes particulières pour la pratique ?
Dinah Rodrigues: La régularité est fondamentale. Pour obtenir de bons ré-sultats, il faut pratiquer au moins 4 fois par semaine. Je recom-mande de suivre fidèlement l’ordre des asanas et des exercices de pranayama que je propose, car la séquence est structurée de façon à en optimiser les effets.

Fonte: Esprit YOGA di Antonella Malaguti

 

Share This

This site uses cookies. By continuing to browse the site, you are agreeing to our use of cookies FIND OUT MORE

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi